Annie Fiorio-Steiner

Annie Fiorio est née en 1928 à Marengo, dans une famille pied-noir au cœur du pays Hadjout. Elle se marie en 1951 avec le Suisse Rudolf Steiner et aura avec lui deux filles. Le 1er novembre 1954 la trouve dans une bibliothèque de travailleurs sociaux, à Alger, où elle applaudit à ce « coup de tonnerre dans le ciel de l’Algérie ». Elle est recrutée comme   agent de liaison du FLN puis dans son « réseau bombes ». En octobre 1956, Annie est arrêtée, avant d’être jugée fin mars 1957 : elle est condamnée à cinq ans de prison qu’elle passera dans six prisons, en Algérie et en France dont celle de Rennes. Libérée, elle part en Suisse tenter d’obtenir la garde de ses filles.  Elle rentre seule en Algérie, en octobre 1962, sans moyen. Elle travaillera 30 ans au secrétariat général du gouvernement. En 1963, elle fait partie de la première fournée d’« Européens » qui ont obtenu la nationalité algérienne. Annie Steiner est grand-mère de trois petits-enfants. Elle vivait à Alger, dans l’ancien appartement de son ami poète Jean Sénac.

 

Annie Fiorio-Steiner, militante FLN d’origine pied-noir est décédée le 21 avril 2021. Pour son combat elle fut emprisonnée de 1956 à 1961, en particulier à Rennes. Son portrait par Mustapha Boutadjine fut en 2017 le sujet d’une animation par la Maison de la Méditerranée à Dijon 

Nos coordonnées

Maison de la Méditerranée Rennes

 

maisondelamediterranee@laposte.net

 

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Organisation d'événements

.